Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Fabricants

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Mise en œuvre des coffrets EDF/GDF réf 5725

Publié le 19/05/2018

MISE EN OEUVRE DES COFFRETS EDF/GDF

Decapod vous propose avec sa référence 5725 un lot de 3 coffrets de branchement EDF/GDF. Les professionnels de la profession vous parleront de coffrets S300 : ils dateraient des années 70… On distingue les versions EDF par la présence d’une petite étincelle au-dessus du verrou, les versions GDF affichant une petite flamme. Soyons clairs, on ne les distinguera pas sur ces modèles, vu la taille au 1/87ème. Chez EDF, on parle également de « coffret de comptage à panneau interchangeable type 90A ou 60A »…

En tout état de cause, on en trouve aisément, isolé ou en plusieurs exemplaires, au détour d’une rue au pied d’un mur d’une propriété, au pied des pavillons, des immeubles depuis les années 70 ; ils sont généralement de couleur ivoire ou grise.

 Au sortir du sachet

Nous avons réalisé ces pièces en métal blanc ; le sachet comprend 3 exemplaires déjà dégrappés. Tout au plus, vous vérifierez qu’aucun ébarbage de finition ne s’impose et le cas échéant, vous allez y remédier avec une petite lime douce.

 Nettoyage

Avant toute chose, un petit nettoyage/dégraissage avec un alcool s'impose. On peut employer de l’alcool ménager, un dégraissant à métaux… Cela se trouve facilement en grande surface de bricolage voire en supérette. Dans le cas présent, j’ai utilisé cet alcool isopropylique que nous conseillons pour les opérations de patine notamment. Pour mémoire, ce type d’alcool se trouve facilement en pharmacie sur commande. L’essentiel est de pouvoir disposer d’une pièce propre et dégraissée avant sa mise en peinture.

 Mise en peinture

Pour une mise en peinture genre « ivoire », nous avons sélectionné deux teintes dans la gamme des acryliques à l’eau Decapod : une base ocre jaune mat 8774 parmi les teintes pures et un blanc mat 8700. Faites le mélange qui vous va bien : ici, on est sur une base d’une goutte d’ocre pour 3 à 4 gouttes de blanc.

Comment définir une goutte ? Pour ce type de teinte qui n’a pas besoin d’un calibrage précis, de simples cure-dents vous permettront de faire tomber dans un récipient quelconque des gouttes de peintures fort comparables en taille.

Si vous voulez retrouver la teinte obtenue ultérieurement, n’oubliez pas de compiler quelque part vos « recettes », sur un support papier ou électronique que vous retrouverez aisément.

et c'est parti ; prenez un pinceau rond ou une petite brosse souple et commencez à peindre.

Attention, la peinture est fine, très fine, et la couleur est plutôt claire. Ne soyez donc pas surpris, il vous faudra 4 ou 5 couches pour bien couvrir votre pièce ; la finesse de la peinture fait que rien ne sera empâté. Ne cherchez donc surtout pas à étaler une couche épaisse, au contraire, tirez bien la peinture et empilez des couches fines.

Qui plus est, ces couches fines vont sécher particulièrement vite, quelques minutes tout au plus. Vous pouvez donc enchaîner les couches

avec des temps d'attente très réduits entre chaque application.

A noter que vous pouvez opter pour la pose d’une première couche de peinture de couleur noire ou grise pour une couverture plus rapide du métal. Il faudra alors éclaircir éventuellement votre couleur jaune/crème en fonction du rendu final souhaité.

On arrive au bout du résultat souhaité...
La peinture sèche très vite, on peut manipuler la pièce sans trop s'en mettre partout.
Contrepartie : pour leur pérennité, nettoyez vite et bien vos pinceaux avec de l'eau ou mieux encore pour un nettoyage parfait et en profondeur, avec notre diluant 8600. Et rappelons que si l’on souhaite conserver longtemps ses pinceaux, on termine toujours le nettoyage par un passage à l’eau chaude avec un peu de savon

 La patine

Elle s’impose, vu l'état général de ces boites souvent exposées aux intempéries. Sélectionnons trois teintes dans la gamme des peintures et patines Decapod : un lavis poussière 8794 pour la principale, un noir sale 8792 pour les traces plus marquées mais plus rares et un vert de gris 8725, qui coupé avec un peu de noir sale, permettra de réaliser les traces de mousse qui envahissent la base de ces caissons... Pas de traces de rouille ni de gras en revanche, ce ne serait pas cohérent avec la matière et l'usage de ces coffrets.

Pour une patine légère, détremper une goutte de patines dans un mélange d'eau déminéralisée et 10% d'alcool isopropylique pour lessiver doucement avec un pinceau rond et très souple les coffrets.

Un tout petit pinceau brosse permet de réaliser les traces noires un peu plus marquées sur 2 ou 3 coffrets pour varier les plaisirs et sur tous, on brosse légèrement la base des coffrets avec du vert de gris sur-dilué dans l'eau + alcool avec une pointe de noir sale...

Et voilà quelques coffrets prêts à rejoindre leur destination.

Produits en rapport avec cet article